A quoi sert la réflexologie plantaire ?

Une discipline vieille d’environ 5000 ans déjà pratiquée en Inde, en Égypte, au Pérou et en Chine : la thérapie des “zones réflexes” est descendue jusqu’à vous et est devenue la réflexologie plantaire moderne que vous connaissez aujourd’hui. L’otorhinolaryngologiste américain William Fitzgerald, en 1902, a expérimenté pour la première fois sur certains patients les conséquences bénéfiques de la pression sur certaines zones du corps humain. Ses expériences ont notamment porté sur les pieds, qui sont riches en terminaisons nerveuses.

Sur la plante des pieds, en effet, il y a des points sensibles à la pression qui font directement référence à d’autres organes du corps. Fitzgerald peut donc être considéré, à toutes fins utiles, comme l’avocat de la réflexologie plantaire moderne. Selon cette discipline, la structure corporelle de l’homme peut être comparée à la forme d’un arbre, dont le tronc est la colonne vertébrale, les racines sont fournies par les pieds et les feuilles représentent le visage. Les extrémités des pieds sont importantes car elles soutiennent toute la structure et il est donc nécessaire qu’elles soient aussi stables et saines que possible.

Principes de base de la réflexologie plantaire

La discipline de la réflexologie plantaire repose sur certains principes qui doivent être connus et appliqués.

– L’unité : chaque organe est capable de refléter l’organisme entier. En particulier, il existe des parties du corps (mains, pieds, oreilles et visage) dans lesquelles se concentrent un grand nombre de terminaisons nerveuses capables de réfléchir tous les organes du corps ;

– Réflexion : chaque réponse du corps est la conséquence d’un stimulus qui, partant d’un point précis de la main ou du pied, atteint le cerveau ou la moelle épinière. De là, le stimulus est ensuite dirigé vers un organe, un muscle ou une glande ;

– Carte : d’abord élaborée par Fitzgerald, ensuite chaque école a fait une carte avec ses propres caractéristiques et des éléments différents de l’original. Cependant, ils sont tous d’accord sur les points fondamentaux et la vue générale des pieds ;

Chaque patient doit être soigneusement évalué en fonction de sa façon de marcher et de se déplacer, et donc en fonction de sa posture. Le thérapeute accorde une attention particulière aux pieds, et examinera leur forme, leur position et éventuellement les tensions présentes ;

– Zones corporelles : Pour Fitzgerald, le corps est constitué de trois zones horizontales et de dix zones verticales. Sur la base de cette division, il a identifié les points de réflexe pertinents.

Ces principes de base ont également été étudiés et approfondis par la physiothérapeute Eunice Ingham, qui a réalisé une carte détaillée des zones réflexes pouvant être situées sur les pieds.

En quoi consiste la thérapie de réflexologie ?

Le thérapeute en réflexologie plantaire divise généralement la séance en trois étapes. Le cycle complet de la réflexologie plantaire comprend 10 à 12 séances, chacune d’une durée approximative de 45 minutes. Le thérapeute en réflexologie exerce une pression avec le pouce, avec lequel il peut soit presser, soit frotter selon les besoins du patient.

Même si la pression doit être forte, elle ne doit jamais provoquer de gêne ou de douleur excessive chez le patient. Les séances de réflexologie doivent être évitées s’il y a une inflammation ou si le patient a de la fièvre. Il n’y a pas de contre-indication à soumettre les enfants à des séances de réflexologie, même si elles durent moins longtemps que celles des adultes.

Avantages de la réflexologie plantaire

La réflexologie plantaire est un remède naturel pour tous. Il n’y a de contre-indications au traitement que dans certains cas particuliers : grossesse (les trois premiers mois de gestation), infections avec une forte fièvre, maladies de peau contagieuses localisées dans les pieds, utilisation de médicaments psychotropes ou anxiolytiques, prédisposition à la thrombose.

Les avantages de cette thérapie sont multiples. Suivre des traitements de réflexologie plantaire en cas de troubles digestifs peut être utile : constipation chronique, colite, gastrite. Les résultats sont tout aussi efficaces en cas de douleurs articulaires et musculaires telles que la sciatique, les douleurs dorsales, les lumbagos, les douleurs cervicales.

La réflexologie plantaire s’est avérée être un excellent remède même en cas de maux de tête, de névralgies, de labyrinthites, mais aussi de chute de cheveux, d’amincissement, de rétention d’eau, de cellulite.

Chacun de nous peut ressentir les bienfaits de cette thérapie sur lui-même en pratiquant un auto-massage quotidien, surtout lorsque les pieds sont douloureux à certains endroits en particulier.

C’est un signal à “lire”, car l’organisme nous dit qu’il n’est pas dans un état d’équilibre et de bien-être. La réflexologie plantaire est une thérapie alternative qui n’implique aucun effet secondaire et ne nécessite l’utilisation d’aucun médicament.