Comment améliorer la qualité de son sommeil ?

troubles du sommeil

Il est bien connu que le sommeil est à la base de notre bien-être. Il permet au corps et à l’esprit de se reposer et de maintenir leurs performances optimales. On estime d’ailleurs que le manque de sommeil a des répercussions négatives sur la concentration, la mémoire, l’humeur, l’immunité ainsi que de nombreuses autres fonctions biologiques. Cela explique pourquoi les personnes souffrant d’insomnie et d’autres troubles du sommeil éprouvent des difficultés à accomplir les tâches quotidiennes et de fournir un meilleur rendement. Heureusement, on peut considérablement améliorer sa qualité de sommeil en instaurant les bonnes pratiques. Découvrez la suite de l’article pour tout savoir sur les modes de vie salutaires qui garantissent un sommeil réparateur.

Créer un cadre de sommeil relaxant

L’environnement de couchage est un facteur très révélateur de la qualité du sommeil. Les températures désagréables, le bruit, la lumière, tous ces éléments réduisent la sensation de confort et engendrent du stress. Afin de favoriser la détente de votre corps et de votre esprit, il convient de créer un espace propice à l’endormissement. Pour ce faire, vous pouvez commencer par réguler la température de votre chambre à coucher. Bien que cela varie selon les préférences individuelles, des études ont montré que les températures plus fraîches créent de meilleures conditions de sommeil. Une autre mesure serait d’améliorer le confort de votre lit, puisqu’il favorise un sommeil profond et régénérateur.

Optez pour un matelas semi-ferme et une literie adaptée. Remplacez le tissu synthétique par du coton biologique, plus respirant et réputé pour sa capacité à maintenir une température agréable tout au long de la nuit. Si vos animaux domestiques partagent le lit avec vous, essayez de les faire dormir dans une autre pièce. Leurs bruits et leurs mouvements risquent de vous perturber et de vous éveiller, ce qui nuirait à votre sommeil.

Utiliser les techniques anti-stress

Un esprit envahi par le stress et l’anxiété peut entraver le processus d’endormissement. Ce phénomène est dû à l’hormone du stress, le cortisol, dont la présence en grande quantité nuit à la santé. Outre un mauvais sommeil, cette dernière entraîne une perte de poids, de la fatigue, sans oublier une baisse de moral. Heureusement, il existe différents outils de gestion du stress qui, en plus de soulager l’esprit, détendent les muscles et stimulent un sommeil plus paisible. Citons par exemple la méditation, qui s’appuie sur des techniques de respiration profonde et de pleine conscience pour apporter sérénité et bien-être. Cette méthode s’est également avérée efficace pour augmenter les niveaux de mélatonine, facilitant ainsi le sommeil.

Une autre pratique visant à limiter le stress et booster le sommeil est le yoga. Celle-ci repose sur une combinaison de schémas respiratoires et de mouvements corporels, qui libèrent les pensées anxieuses et réduisent les tensions et les douleurs musculaires. De fait, des recherches ont montré que le yoga exerce un impact positif sur de nombreux paramètres du sommeil, notamment la qualité, la durée et l’efficacité. Enfin, il est possible de tester des techniques comme la visualisation guidée, les exercices de respiration et la relaxation musculaire progressive.

Privilégier les médecines douces

Pour ceux qui désirent optimiser leur sommeil grâce à des remèdes naturels, les médecines douces représentent la meilleure alternative aux somnifères. Et avec certaines d’entre elles, renoncer aux suppléments chimiques ne signifie pas pour autant sacrifier l’efficacité. En effet, les médecines douces telles que l’aromathérapie sont excellentes pour inciter à la relaxation et combattre les maladies du sommeil telles que l’insomnie. Cette dernière implique l’utilisation d’huiles essentielles telles que la lavande, la camomille et la menthe poivrée, connues pour leur effet somnifère. Il existe d’innombrables façons de se servir des huiles essentielles pour dormir : en les pulvérisant sur votre oreiller et dans votre chambre, en frottant quelques gouttes sur votre peau, en les versant dans un bain chaud avant de vous coucher, et bien plus encore. Une autre technique performante en termes de gestion des troubles du sommeil est la luminothérapie.

Elle est particulièrement indiquée pour traiter les troubles liés aux perturbations du rythme circadien. Ce dernier représente en réalité une partie de l’horloge interne du corps. Lorsqu’il est perturbé, il provoque une somnolence dans la journée et peut mener à l’insomnie. La luminothérapie consiste justement à utiliser une source de lumière pour réguler le rythme circadien et rétablir un cycle de sommeil normal. Bien que cela puisse sembler surprenant, cette thérapie par la lumière pourrait améliorer la qualité du sommeil en agissant sur certaines substances chimiques du cerveau responsables du sommeil et de l’humeur.