Glaucome : causes, symptômes et traitement

Le glaucome est une maladie très courante, avec environ 150 000 cas diagnostiqués chaque année. Caractérisée, dans la plupart des cas, par une augmentation de la pression intra-oculaire et une lésion irréversible du nerf optique, elle peut avoir de graves conséquences, allant de la perte du champ visuel à la cécité totale. L’évolution du glaucome, dans la plupart des cas, est généralement lente, et ses symptômes mettent des années à se manifester. Dans des cas plus rares, la maladie apparaît brusquement. En tout état de cause, lorsqu’une personne remarque un problème, la maladie est généralement à un stade avancé et une grande partie des dommages ne peut plus être réparée. C’est pourquoi la prévention reste le meilleur remède pour traiter le glaucome, une maladie qui n’a toujours pas de remède, et dont les traitements, bien qu’efficaces, ne visent qu’à réduire la pression oculaire et ses effets. Dans cet article, vous découvrirez les types de glaucome, les causes connues, les principaux traitements de la maladie et l’importance de la prévention pour l’éviter.

Types de glaucome

Il existe quatre types de glaucome parmi les plus courants, celui à angle ouvert étant le plus fréquent.

  • Glaucome à angle ouvert ou glaucome chronique : c’est le type de glaucome le plus courant. Dans ce cas, l’augmentation de la pression oculaire se développe lentement au fil du temps, et la pression élevée provoque des dommages permanents au nerf optique.
  • Glaucome à angle fermé, ou glaucome aigu (rare) : se produit avec une augmentation rapide, douloureuse et sévère de la pression intraoculaire. Il s’agit d’une urgence médicale, qui doit être traitée immédiatement.
  • Glaucome congénital (rare) : type de glaucome dans lequel l’enfant est déjà né avec la maladie et dans lequel les nouveaux-nés ont des globes oculaires élargis, en plus de cornées floues.
  • Glaucome secondaire (rare) : généralement causé par un traumatisme, une maladie oculaire et l’utilisation de médicaments corticoïdes.

 Causes et facteurs de risque du glaucome

Le glaucome commence par une production accrue, ou une insuffisance de drainage, d’un liquide appelé humeur aqueuse, produit dans la partie antérieure de l’œil. Ce phénomène, à son tour, est directement associé à une augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil, qui finit par provoquer des lésions du nerf optique. Bien que la médecine ne comprenne pas encore pleinement la relation entre l’augmentation de la pression intraoculaire et les lésions nerveuses, elle est déjà en mesure, grâce à ses connaissances, de mettre en évidence certains facteurs de risque.

Principaux symptômes

Le glaucome ne présente généralement pas de symptômes dans ses premiers stades, et il est très important que les gens passent des tests de routine. Des examens réguliers des yeux sont le principal moyen de détecter le glaucome. Un diagnostic précoce peut empêcher la progression de la maladie et des complications plus graves”. Certains symptômes peuvent toutefois apparaître. Si vous identifiez l’un d’entre eux, consultez immédiatement un ophtalmologue.

Traitements

Le glaucome n’est pas guérissable. Par conséquent, une fois la maladie établie, l’objectif du traitement est de réduire la pression oculaire. Selon le type de glaucome, cela peut se faire par le biais de médicaments ou même d’une intervention chirurgicale. Dans le cas des personnes atteintes de glaucome à angle ouvert ou chronique, le plus courant, le traitement par gouttes oculaires est généralement efficace. Dans certains cas, le médecin peut prescrire des pilules pour abaisser la pression intraoculaire. Certains patients peuvent encore avoir besoin d’autres formes de traitement, comme le laser, pour aider à dégager la circulation de l’humeur aqueuse, ou recourir à la chirurgie traditionnelle pour ouvrir un nouveau canal d’écoulement des fluides.

Traitement des autres types de glaucome

Glaucome à angle fermé, ou aigu : il s’agit d’une urgence médicale. En plus des gouttes et des pilules pour les yeux, les médecins peuvent utiliser des médicaments par voie intraveineuse pour abaisser la pression intraoculaire. Certains patients doivent encore subir une opération d’urgence. Glaucome congénital : cette forme de glaucome est toujours traitée par chirurgie. Important : le diagnostic et le traitement de tout type de glaucome doivent être faits et prescrits par un ophtalmologue. Consultez donc régulièrement les vôtres et soyez prudents !