Guide en ligne sur le cannabis thérapeutique

cannabis thérapeutique

Publié le : 10 janvier 20225 mins de lecture

L’application du cannabis en médecine a bien intéressé la science d’aujourd’hui. On n’a jamais encore vu une augmentation accrue de l’élaboration des produits médicamenteux à partir du cannabis. Plusieurs recherches ont pu démontrer les vertus thérapeutiques insoupçonnables de cette substance. Cet article s’intéresse davantage sur la déclinaison du cannabis en soin médical.

Les propriétés médicales du cannabis

L’industrie pharmaceutique et plusieurs domaines médicaux ont beau investir dans l’utilisation du cannabis dans la fabrication de médicaments à base de cannabis. De nombreuses recherches ont attribué au cannabis, plusieurs propriétés médicinales. De nos jours, il est prouvé que le cannabinoide CBD profite d’un énorme potentiel thérapeutique. Il possède des vertus détoxifiants, antipsychotiques, antiémétiques. Le CBD s’avère aussi efficace contre la dépression. Aussi, il est un inhibiteur qui empêche le développement des tumeurs. Sur www.sante-cannabis.fr vous découvrez amplement les diverses applications du cannabis en médecine.

Le cannabis, un anti-cancérigène ?

D’après une nouvelle recherche japonaise parue dans le Journal of Naturel Medecines, l’Acide Cannabidiolic CBDA du cannabis médical aurait des propriétés anti-cancérigènes. Selon l’étude, il s’avère être un nouvel inhibiteur qui limite la prolifération des cellules cancéreuses du sein affecté. Le CBDA s’agit d’une substance psychoactive contenue dans le cannabis. Il inhibe la migration voire empêche la multiplication des cellules responsables biologiques du cancer de sein, à savoir le MDA-MB-231. En 2014, le groupe de chercheur japonais dirigé par Shuso Takeda a prouvé que le CBDA aurait le pouvoir de supprimer définitivement les cellules affectées par le cancer par inhibition d’une enzyme impliquée dans la progression de l’inflammation au niveau des seins appelés le Cyclooxygénase-2 ou COX-2. Plusieurs recherches antérieures démontrent également que les composants cannabinoÏdes contenus dans le cannabis médical profitaient des effets anti-cancérigènes au niveau du côlon, de la prostate ou encore du poumon. Grâce à ces efficacités prouvées cliniquement, une majorité des États optent pour l’adoption des lois concernant l’application et l’usage du cannabis aux fins thérapeutiques. Par conséquent, le CBD ainsi que le CBDA sont devenus des psychoactifs reconnus par le gouvernement fédéral américain ou le DEA.

Les diverses déclinaisons du CBD en soin thérapeutique

Le cannabis thérapeutique peut être consommé en plusieurs façons en fonction de sa forme pharmaceutique. Par voie orale, il est possible de trouver du cannabis thérapeutique en gélule et en capsule. Les composants actifs se libèrent du système digestif par ingestion. Les effets du cannabis ne sont ressentis que 30 à 60 minutes suivant sa prise. La prise orale n’offre pas assez de biodisponibilité. En revanche, ce mode d’administration est encouragé pour surveiller le dosage. Pour déclencher plus rapidement les propriétés du cannabis médical, l’inhalation ou l’administration par voie respiratoire s’avère une option.

En cela, vous pouvez utiliser un nébuliseur à ultrason ou un vaporiseur approprié. Ici, il est recommandé d’utiliser une solution liposomale de CBD et de l’inhaler en vue de favoriser une meilleure absorption. Il y a aussi les fleurs de chanvre de CBD qu’on doit infuser. Pour une utilisation à effet quasi-immédiat, il est possible de choisir la cigarette électronique dans lequel on ajoute de l’e-liquide au CBD. Cet outil se révèle être un dispositif à privilégier pour ceux qui veulent faire le sevrage tabagique. La prise de CBD thérapeutique par voie sublinguale constitue également un autre mode d’emploi. Ceci est typique pour un traitement avec de l’huile de CBD.

Pour ce faire, avant de l’avaler, il faut ajouter quelques gouttes d’huile sous la langue pendant 90 secondes. Ce processus permet aux muqueuses sublinguales d’absorber les principaux actifs du cannabis. Ce mode d’administration propose une absorption optimale. Le premier effet se fait ressentir après un quart d’heure suivant la prise. Par ailleurs, des recherches approfondies menées par des scientifiques ont avancé de nouveaux modes d’administration du cannabis thérapeutique. Ainsi, le CBD est désormais disponible en aérosol, en patch ou encore en suppositoire. Ces nouvelles formes ont nécessairement vu le jour afin d’anticiper l’efficacité du traitement à base de cannabis médical.

Plan du site