Les agrumes contre l’obésité

Non seulement les oranges et autres agrumes sont connus  pour contenir de nombreuses vitamines, mais ces fruits délicieux contiennent également certaines substances végétales secondaires ayant un effet antioxydant élevé. Ils sont appelés flavonoïdes et aident les gens à rester en bonne santé. Une étude a montré que les agrumes peuvent même compenser les incommodités causées par le surpoids et protègent contre les maladies cardiaques, l’insuffisance hépatique et le diabète.

Les agrumes contiennent beaucoup de vitamine C et sont donc sains. La plupart des gens n’en savent pas beaucoup plus sur l’orange et ses semblables. Ce fruit rafraîchissant a récemment fait l’objet d’une étude par une équipe de recherche brésilienne qui voulait savoir les raisons qui font que les agrumes produisent beaucoup d’effet bénéfiques pour la santé.

Les scientifiques de l’Universidade Estadual Paulista (UNESP) ont présenté les résultats de leur étude en août 2016 lors de la réunion de l’American Chemical Society (ACS).

Si vous êtes en surpoids, mangez des agrumes !

Plus d’un tiers des adultes en Europe et aux États-Unis sont en surpoids et appartiennent donc au groupe à risque pour les maladies cardiaques, les problèmes de foie et le diabète. Ces problèmes de santé se développent à la suite de processus inflammatoires chroniques chez les personnes qui suivent un régime alimentaire riche en graisses et/ou en glucides provoquant ainsi l’accumulation de graisses dans l’organisme. Les cellules adipeuses, cependant, produisent une quantité excessive de radicaux d’oxygène réactifs, qui à leur tour peuvent entraîner des dommages cellulaires – un état décrit par le terme “stress oxydatif”, qui aboutit finalement à une inflammation chronique critique.

L’organisme peut normalement combattre les radicaux nocifs avec ses propres antioxydants ou avec les antioxydants provenant des aliments. Cependant, les patients en surpoids ont des cellules adipeuses tellement volumineuses que les masses de radicaux d’oxygène réactifs qui en résultent surtaxent les capacités de compensation de l’organisme.

C’est là que les agrumes agissent et montrent leurs bienfaits en fournissant l’apport d’antioxydants dont on a besoin de façon urgente – sous la forme de flavanones, un sous-groupe de flavonoïdes.

Plus il y a d’agrumes, plus c’est bon pour la santé

On sait déjà, grâce à des études antérieures, que les flavanones sont très efficaces pour réduire le stress oxydatif. Maintenant, pour la première fois, les chercheurs voulaient montrer concrètement comment les flavanones d’agrumes se comportent dans un régime alimentaire riche en graisses.

En particulier, les flavanones appelées hespéridine, ériocitrine et ériodictyol ont été étudiées. Trois groupes de personnes ont été ainsi formées pour être examinées.

Ceux qui ont suivi un régime alimentaire riche en graisses mais pauvre en antioxydants (groupe 2) ont rapidement connu une augmentation massive des niveaux de ces marqueurs qui indiquent un fort stress oxydatif. La concentration des substances dites réactives à l’acide thiobarbiturique (TBARS) dans le sérum a augmenté de 80 % dans ce groupe et dans leur foie de près de 60 % par rapport aux sujets qui avaient une alimentation normale.

Cependant, les antioxydants des agrumes – hespéridine, ériocitrine et ériodictyol – ont réduit les niveaux de TBARS dans le foie de 50, 57 et 64 % respectivement.

L’ériocitrine et l’ériodictyol ont également réduit les taux sériques de TBARS de près de 50 % chacun.

Les personnes qui ont pris de l’hespéridine ou de l’ériodictyol ont également présenté une accumulation de graisse et des lésions hépatiques moindres que dans le groupe 2.

Les agrumes sont aussi connus pour leur propriété anticancéreuse. Grâce aux polyphénols qu’ils contiennent, qui sont des molécules organiques connus pour être de puissants antioxydants, ils peuvent aider à prévenir certaines maladies comme le cancer (cancer de l’estomac ou du côlon) en empêchant la prolifération des tumeurs et en éliminant les cellules cancéreuses.

 Les flavonoïdes et la vitamine C contenus dans les agrumes agissent également sur la pression artérielle (notamment l’hypertension) en augmentant la capacité de dilatation des vaisseaux sanguins. En outre, nombreux sont les effets bénéfiques des agrumes sur la peau. Les flavonoïdes et la vitamine C contenus dans les fruits agissent en synergie pour synthétiser du collagène, une protéine qui assure la résistance de la peau et permet le renouvellement cellulaire. La consommation des agrumes procure naturellement un effet antiâge en ralentissant le processus de vieillissement de la peau ; et par la même occasion limite la formation de la cellulite.

Autre bienfait des agrumes : ils renforcent les os. En effet, le citron, le pamplemousse, l’orange, la clémentine, et bien d’autres encore, sont riches en calcium et aussi en potassium. Ces deux minéraux participent à la diminution de la rétention d’eau et renforcent ainsi de la solidité des os.

Enfin, les agrumes contiennent aussi des caroténoïdes, réputés pour être de puissants antioxydants et protègent contre différentes maladies de l’œil liées à l’âge.

Les agrumes rendent plus sains malgré le surpoids

Une perte de poids ne pourrait pas être obtenue avec les flavonoïdes, a expliqué le responsable de l’étude, le Dr Thais B. César. Mais bien que les personnes testées n’aient pas perdu de poids, leur état de santé s’est considérablement amélioré grâce aux flavonones. Grâce aux flavonoïdes contenus dans le citron (le moins énergétiques parmi les agrumes avec un apport calorique de 34 calories aux 100 g), ils ont souffert de moins de stress oxydatif, de moins de dommages au foie, de taux de lipides sanguins plus bas et celui de sucre sanguin également, ainsi que les dommages cellulaires dus aux radicaux libres.

Les agrumes sont donc un élément important d’une alimentation saine et doivent être consommés régulièrement.

Les agrumes présentent également d’autres bienfaits que ceux qui ont des problèmes de surpoids devraient savoir. Grâce à leur forte teneur en vitamine C, les agrumes aident à renforcer le système immunitaire en produisant une quantité suffisante de globules blancs, qui, eux, interviennent dans la défense de l’organisme; ils aident de ce fait à lutter contre la fatigue. Les agrumes comme la clémentine et le pamplemousse peuvent brûler les graisses dans les cellules.  Le pamplemousse, en particulier, connu aussi sous le nom de pomelo, contient de la naringine, qui est un flavonoïde aux propriétés antioxydantes permettant la réduction du taux de cholestérol et de la glycémie dans le sang, il est recommandé donc d’inclure le pamplemousse dans son régime pour perdre du poids.

Une bonne consommation d’agrumes

Beaucoup de gens pensent qu’ils ne peuvent pas tolérer les agrumes, qu’ils ne supportent pas le goût acide de ces fruits. Ils ont des maux d’estomac ou des brûlures d’estomac. La plupart du temps, ce n’est pas à cause du fruit, mais à cause d’une mauvaise consommation.

Les agrumes – comme tous les fruits en général – devraient idéalement toujours être consommés à jeun et seuls. Dès que les agrumes ou les jus d’agrumes sont consommés avec d’autres aliments ou éventuellement en dessert, ils peuvent facilement donner lieu aux plaintes susmentionnées.

Cela s’explique par le fait que les fruits sont normalement digérés très rapidement, c’est-à-dire qu’ils passent très vite dans le système digestif.

Si vous mangez le pamplemousse avec un croissant, si vous buvez du jus d’orange avec du pain à la saucisse ou si vous mangez une salade de fruits en dessert, les autres aliments empêchent le passage rapide du fruit dans le système digestif. Les fruits et leur digestion sont littéralement ralentis.

Le pain, les saucisses, les pommes de terre, la viande, les légumineuses et bien d’autres qui ont été ingérés avec les fruits vont former une sorte de purée fermentée dans l’estomac et dans les intestins. Cela va engendrer une gêne et des flatulences, voire des crampes.

Il est donc préférable de manger des fruits, y compris des agrumes, à jeun, par exemple en entrée ou en collation, surtout si vous avez un système digestif sensible.

Le seul groupe alimentaire qui peut généralement être combiné sans problème avec des fruits frais est celui des légumes à feuilles vertes. Vous pouvez donc utiliser du jus d’orange comme ingrédient pour vos vinaigrettes et smoothies verts.

Si vous voulez vous procurer des jus d’agrumes, buvez-les toujours fraîchement pressés. Les jus achetés ne se rapprochent pas d’un jus fraîchement préparé et immédiatement bu, ni par leur goût, ni par leur contenu.

S’il doit s’agir d’un jus acheté, il ne doit pas être redilué à partir de concentré. Il doit être du jus pur, non sucré,  idéalement extrait à partir d’agrumes biologiques, s autres additifs. Les agrumes conviennent également pour les cures de purification, comme la cure dite de jus de citron. Vous trouverez des détails ici : La cure de jus de citron Master-Cleanse.