SOPK : quels traitements sont possibles pour le syndrome des ovaires polykystiques ?

SOPK

Publié le : 16 juin 20237 mins de lecture

Maladie typique pouvant survenir chez toutes les femmes, le syndrome des ovaires polykystiques atteint environ 10% de la gent féminine. Maladie hormonale, elle influe sur le fonctionnement normal des ovaires, de manière à perturber la production ou libération des ovules et hormones (œstrogènes et progestérone) par ces organes, générant un déséquilibre de la reproduction. Ainsi, chez les femmes souffrant de ce mal, voici quelques traitements à adopter au besoin.

Les symptômes du SOPK

Quand les ovaires, ces organes de production des ovules, sont atteints du syndrome des ovaires polyKystiques SOPK, certains signes l’indiquent. Les symptômes proprement dits varient d’une patiente à une autre, avec des manifestations légères, handicapantes, voire même compliquées.

Les troubles du cycle

En premier lieu, le SOPK peut générer des problèmes au niveau du cycle menstruel, soit une survenue irrégulière des règles, soit une absence totale de celles-ci (aménorrhée), ou des cycles longs, allant de 35 à 40 jours.

Le syndrome métabolique

Ce syndrome peut se manifester à travers une prise de poids difficile à gérer pour certaines femmes, d’où un métabolisme pratiquement impossible à réguler.

Les problèmes de pilosité

L’hirsutisme, consistant à une pilosité indésirable peut être un signe pour certaines femmes. Il se manifeste sur le visage, la poitrine, les bras et le dos. De la même manière, cela peut aussi se traduire par la perte ou raréfaction des cheveux, notamment sur la tête et auprès des femmes d’âge moyen.

L’infertilité

Par suite des troubles et du déséquilibre hormonal, certaines femmes peuvent difficilement tomber enceintes, de manière à avoir besoin de traitements de fertilité.

Les problèmes cutanés

Suite au SOPK, des problèmes de peau peuvent apparaitre chez certaines femmes, dont l’acné, la survenue de taches brunes sur différentes parties du corps (nuque, aisselles, aine, nombril) et l’Acanthosis nigricans.

Les troubles de l’humeur

Le SOPK peut être à l’origine de troubles divers au niveau de l’humeur, pour ne citer que la dépression, la tristesse. A certains moments, il génère même de l’insomnie.

Des complications possibles

Le risque de développement de complications est élevé chez les femmes souffrant du SOPK. En plus du surpoids et de l’obésité, cela peut être l’hypertension artérielle, le diabète de type 2, l’hypercholestérolémie, les fausses couches spontanées, le diabète gestationnel et l’accouchement prématuré.

Les traitements du SOPK

Même si certaines maladies sont pratiquement incurables, il existe des solutions médicales et naturelles pour mieux vivre son syndrome des ovaires polykystiques au quotidien.

Les solutions médicales

La prise de médicaments doit être à la suite d’une recommandation médicale (gynécologue, endocrinologue).

La pilule contraceptive

Régulateur de cycle par excellence, la pilule représente la première solution permettant de faire disparaitre les symptômes du SOPK rapidement. Le rôle de la pilule consiste à mettre sur pause le cycle menstruel, de manière à réduire la production des hormones.

Les antidiabétiques

Ce type de médicament est prescrit aux femmes souffrant de SOPK pour faire face à la résistance à l’insuline à laquelle elle est sujette. Cela permet de limiter le risque de transformation de cet état en diabète de type 2 dans la mesure où le médicament prévient le risque en augmentant la sensibilité de l’organisme à l’insuline.

Les anti-androgènes

Ce traitement est prescrit à court terme, sauf engagement de la patiente, étant donné qu’à long terme, il augmente le risque de méningiome. Il est souvent associé avec un traitement au dérivé d’œstrogène pour traiter les problèmes cutanés pouvant générer l’infertilité.

Les solutions naturelles

Des solutions naturelles peuvent alléger les symptômes du SOPK, et certaines sont disponibles chez imaneharmonie.com.

L’alimentation

L’alimentation représente le pilier principal quant à la prise en charge du SOPK. Elle agit directement sur l’organisme pour conférer le confort, réduire l’inflammation chronique et la résistance à l’insuline pour améliorer les symptômes. Dans ce contexte, les mesures à prendre consistent à :

– Privilégier les aliments anti-inflammatoires dont oméga 3, protéines maigres, fibres, légumes variés et de saison

– Gérer au mieux la glycémie en limitant la consommation de sucres bruts au profit des aliments à charge glycémique basse ou moyenne

Une bonne hygiène de vie

Applicable à tout le monde en général, et aux patientes du SOPK en particulier, une bonne hygiène de vie est recommandée pour avoir une santé de fer. Pour ce faire, il faut privilégier un sommeil régulier et suffisant de manière à bénéficier d’un équilibre hormonal et d’un stress free.

De la même manière, il est important de bien gérer son stress au quotidien pour limiter le déséquilibre hormonal. Effectivement, le stress chronique est bénéfique à la production de cortisol, d’où le risque de la réduction de celui des œstrogènes et de la progestérone.

Enfin, la pratique d’une activité physique est un moyen d’améliorer sa sensibilité à l’insuline. Il suffit de choisir celle qui convient à son organisme, et l’appliquer à un rythme régulier. Dans la mesure du possible, il vaut mieux privilégier la marche, la natation, le vélo ou le yoga, sans tomber dans l’excès.

Les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires sont d’une aide précieuse pour gérer un SOPK. Seulement, ils doivent être bien choisis pour s’adapter à ses symptômes et à son organisme. De ce fait, il convient de toujours avoir l’avis de son médecin ou d’un professionnel de santé avant d’en prendre.

La prévention du SOPK

Il est impossible de prévenir le SOPK, mais le diagnostiquer à temps permet de mieux le gérer pour éviter les complications, surtout si une grossesse survient.

Dans tous les cas, un SOPK n’empêche pas une femme un projet de grossesse. Le médecin peut proposer des traitements adaptés et effectuer un suivi de près.

Plan du site