Trouble de la personnalité paranoïaque : caractéristiques, causes et traitement

Publié le : 02 décembre 20206 mins de lecture

Le trouble de la personnalité paranoïaque est un trouble de l’ego. Il se caractérise par une tendance à la suspicion et à la méfiance, de sorte que le comportement et les intentions des autres sont interprétés comme malveillants. Ce trouble cache un déséquilibre de l’estime de soi, causé par de vieilles blessures émotionnelles. Derrière la peur injustifiée d’être attaqué à tout moment, il y a une souffrance profonde, liée aux problèmes vécus pendant l’enfance. Cette souffrance ne reste pas toujours enfouie dans le passé, mais elle est extériorisée par des comportements suspects et hostiles.

Les caractéristiques du trouble de la personnalité paranoïaque

  • La personnalité

Les personnes souffrant de troubles paranoïaques vivent dans un état continu d’inadéquation, d’insécurité et de manque d’estime de soi. Le paranoïaque finit par se refermer sur lui-même dans le temps, car il se sent victime d’une conspiration, en présence de tout geste ou parole. Les difficultés relationnelles peuvent devenir si graves qu’il n’est plus capable de maintenir ou d’engager une relation avec les autres. Le vrai problème du trouble de la personnalité paranoïaque n’est pas la distorsion de la réalité, mais plutôt l’interprétation de cette réalité.

  • L’Ego paranoïaque

À la base de l’Ego paranoïaque, il y a un grave déséquilibre de l’estime de soi. En voici les symptômes et caractéristiques les plus marqués. La personne atteinte de trouble de la personnalité paranoïaque a subi de nombreux traumatismes qui ont gravement porté atteinte à son estime de soi. Les blessures émotionnelles vécues, sont encore ouvertes ! Le patient continue à réagir comme s’il était toujours en danger ce qui provoque les symptômes… Cela l’empêche de réagir de manière adaptée et adéquate à la réalité. En pratique, il est méfiant et suspect, parce qu’il a toujours peur et manque de confiance en lui… Dans sa vie quotidienne, il se sent toujours humilié et incapable. Son sentiment d’inadéquation est persistant et prend le dessus.

 

Les causes : 3 blessures de l’enfance qui blessent le plus l’estime de soi.

Pour parvenir à un développement psychologique sain, nous avons besoin d’amour. Lorsque ce besoin primaire n’est pas satisfait, certaines blessures émotionnelles se forment. Elles affectent profondément notre estime de soi et notre vision du monde. Ceci donne suite aux symptômes de la maladie. Ce sujet important a été abordé et traité, grâce aux recherches menées expérimentalement par John Bowlby, psychanalyste britannique, dans la célèbre Théorie de l’attachement.

  • Le rejet

Parmi le cas des personnes souffrant de troubles de la personnalité paranoïaque, la peur du rejet est l’une des blessures émotionnelles les plus difficiles à guérir. Le rejet dans l’enfance a provoqué le dégoût de soi, générant une faible estime de soi. Il crée la conviction que l’on n’est ni assez bon ni digne d’être aimé. Ces personnes vivent maintenant dans la peur constante d’être rejetées et ont désespérément besoin de recevoir l’approbation des autres.

  • Abandon

La personnalité des patients ayant été abandonnés dans leur enfance ne s’est pas formée correctement. Les figures parentales ont souvent été absentes de leur vie, même sur le plan émotionnel. Ainsi, les personnes qui ont vécu ce genre de négligence dans leur vie passée se sentent en insécurité et craignent à nouveau de faire confiance aux autres.

  • Humiliation

Il a été scientifiquement prouvé que l’humiliation ne provoque pas seulement une souffrance psychologique, mais aussi une douleur physique. En fait, ce sentiment partage les mêmes circuits cérébraux que la douleur physique. L’humiliation est très difficile à supporter et provoque une terrible blessure. Les patients souffrant de troubles de la personnalité paranoïaque se sont souvent senties humiliées. Elles ont développé un mécanisme de défense paranoïaque pour se protéger de l’insécurité.

 

Traitement thérapeutique du trouble de la personnalité paranoïaque

Le traitement du trouble de la personnalité paranoïaque peut être difficile en raison du manque de conscience de son propre malaise. Pour le cas de ce trouble de la personnalité paranoïaque, le fort déséquilibre de l’estime de soi vient de l’intérieur. Cependant, le patient ne reconnaît pas facilement qu’il est victime de paranoïa. Ainsi, il se sent obligée de se défendre contre toute critique extérieure, en donnant toujours une interprétation malveillante des situations.

Dans le traitement du trouble de la personnalité paranoïaque, il est essentiel de restructurer son estime de soi. Il est possible d’apprendre à distinguer, par la reconnaissance de ses propres émotions, ce qui vient de l’intérieur de ce qui vient de l’extérieur. Un autre aspect important est l’élaboration d’interprétations dysfonctionnelles qui concernent les croyances sur sa propre valeur et son estime de soi. La solution est donc la confiance… en soi et dans les autres.

Lorsque la paranoïa n’est pas très grave, elle peut être guérie par un rétablissement de l’estime de soi et de la sécurité intérieure. Il sera nécessaire d’intervenir sur les anciens schémas de pensée dysfonctionnels, de changer les manières de percevoir, de penser et d’agir. Dans la vie quotidienne nous nous trouvons tous à lutter avec nos blessures émotionnelles et notre insécurité, en croyant que nous ne sommes pas capables de faire face aux problèmes.

Plan du site