Qu’est ce que la tension psychologique ?

Dans le monde d’aujourd’hui, où tout va très vite, de nombreuses personnes connaissent des tensions à un moment ou à un autre de leur vie. Le stress peut provoquer toute une série de symptômes mentaux et physiques. La réaction du corps à la sensation de pression provoque l’apparition de nombreux symptômes physiques. Lorsque le stress est incessant et intense, il peut provoquer des problèmes de santé majeurs à court, moyen et long terme. Découvrez comment gérer le stress dans cet article.

Qu’est-ce que la tension ?

La tension psychologique est similaire à un état de stress, bien que les personnes qui vivent une tension aient tendance à décrire des sentiments de pression, d’anxiété extrême et d’incertitude à propos de tout. La tension peut être un phénomène individuel, comme lorsqu’une personne est tellement débordée au travail ou dans les dernières années d’université. Bien que la tension psychologique soit souvent caractérisée par les psychologues comme un état du cerveau sans rapport avec le corps, la tension émotionnelle peut conduire à une tension physique. Les personnes stressées font souvent état de symptômes physiques tels qu’un trou dans l’estomac, des muscles raides ou des douleurs articulaires. Le stress sous sa forme chronique peut encore diminuer la fonction immunitaire du patient, ce qui entraîne un certain nombre de problèmes de santé.

Symptômes physiques

Parmi les symptômes physiques qui peuvent se manifester en cas de tension, on peut citer :

– mal de tête

– douleur à la poitrine

– une fatigue excessive

– insomnie

– maux d’estomac

– la bouche sèche

– augmentation du rythme cardiaque

– mains et pieds froids

– la transpiration excessive

– Fatigue constante

Lorsqu’on éprouve du stress et des symptômes du stress, il se peut que l’on soit constamment fatigué. Même en tâchant de récupérer un peu, on reste fatigué. Le stress permanent épuise sérieusement le corps et l’esprit, ce qui entraîne le besoin de beaucoup de repos. On va dès lors avoir besoin de dormir beaucoup plus que la normale pour réduire les symptômes du stress. Un autre symptôme du stress est cependant la plus grande difficulté à dormir, ce qui fait que l’on dort moins.

– Plus de risques de douleur et de maladie

Le stress épuise votre corps. Du fait de cet épuisement, vous pouvez être plus vulnérable aux maladies, mais aussi à la douleur. Le stress affaiblit votre système immunitaire et vous pouvez de ce fait tomber malade plus rapidement. Vous devenez donc plus fragile en conséquence des symptômes du stress. Vous pouvez aussi souvent souffrir de maux de tête ou d’estomac en raison d’un épuisement constant de votre corps.

– Troubles du sommeil

Le stress vous maintient en activité de manière permanente. Non seulement il fait en sorte que votre corps soit en constant état d’alerte, mais les symptômes du stress vont aussi avoir pour effet que le stress influence vos pensées. Vous allez avoir plus de mal à apaiser vos pensées. Votre corps comme votre esprit s’emballent donc à cause des symptômes du stress, ce qui peut provoquer des troubles du sommeil. Par troubles du sommeil, on entend aussi bien les problèmes d’endormissement que les problèmes à dormir.

– Troubles de l’alimentation

Lorsque vous éprouvez des symptômes du stress, il se peut que vous ayez souvent des maux de ventre ou la sensation d’avoir un nœud dans l’estomac. Votre corps va dès lors réagir à ces symptômes du stress en causant une certaine sensibilité. Cela peut avoir pour conséquence que vous vous mettiez à manger moins, parce qu’il n’est plus agréable de manger à cause de la sensibilité de votre estomac. En outre, les symptômes du stress ont aussi une influence sur la digestion de votre alimentation. Il se peut que la digestion de vos aliments ne s’effectue plus aussi facilement qu’avant à cause des symptômes du stress.

– Palpitations cardiaques

Tout comme lors de la réaction physique initiale au stress, on souffre en général de palpitations cardiaques. La réaction chimique du stress entraîne en fait une accélération du rythme cardiaque, ce qui peut mener en cas de stress durable à des palpitations cardiaques. Votre corps se prépare donc constamment à un danger du fait que votre corps se trouve dans un état d’alerte permanent. Outre les palpitations cardiaques, les muscles tendus et les pupilles dilatées sont encore quelques-unes des conséquences de la réaction chimique du stress.

– Addictions

Il arrive souvent que les gens qui éprouvent des symptômes du stress tentent d’évacuer la pression à l’aide d’un moyen d’addiction. En fumant par exemple une cigarette, on peut se donner l’impression d’échapper au stress et de faire baisser le niveau de stress. Parfois, les gens vont plus loin et essaient d’autres substances qui créent une dépendance, comme l’herbe, les drogues ou l’alcool, dans l’espoir d’apaiser les sentiments et symptômes de stress. Le contraire n’est pas moins vrai : ces addictions peuvent souvent provoquer davantage de stress.

Symptômes psychiques

– Sentiment permanent de tension

Du fait de la réaction chimique au stress, votre corps comme votre esprit se trouvent sous tension un long moment. Si vous souffrez plus souvent de symptômes du stress, il se peut que vous éprouviez une atmosphère de tension constante. Vous ne pouvez plus trouver de repos, ce qui vous éreinte à son tour. Malheureusement, les symptômes du stress ont aussi pour conséquence que vous vous sentez tendu quand vient le moment d’aller dormir, de sorte que la fatigue s’accumule. Il est en outre difficile de trouver un repos psychique car on reste occupé. On réfléchit constamment et on épuise son cerveau. Au bout d’un certain temps, cela peut entraîner des conséquences sans pareilles telles qu’un burn-out.

( Irritabilité

Si vous êtes surmené, il est souvent difficile de rester calme et de réagir aimablement. Lorsque le stress et les symptômes du stress atteignent leur paroxysme, il se peut même que vous vous mettiez à lever le ton contre vos proches, car vous ne savez plus comment affronter la situation. Dans bien des cas, l’irritabilité est déclenchée par une question ou une conversation qui vous force à réfléchir. Quelque chose de simple comme comment s’est passée ta journée ? peut être de trop car parce que vous devez alors réfléchir et raconter.

– Pleurer et être déprimé

Étant donné que les gens qui éprouvent des symptômes du stress constamment ne savent souvent plus bien quoi faire ou se sentent malheureux à cause du stress permanent, ils pleurent souvent. En raison de l’éreintement permanent, il se peut que les gens deviennent déprimés. Dans des cas extrêmes de stress prolongé, on peut même développer une dépression en conséquence de l’éreintement.

– Moins ou ne pas apprécier la vie

En conséquence de l’épuisement et d’éventuelles crises de larmes, il peut arriver que l’on perde le plaisir de vivre. On est constamment soumis au stress et, quand on a un moment de libre, on préfère être seul à ne rien faire. Pourtant, dans bien des cas, le cerveau ne pourra pas se mettre au repos et continuera à cogiter. Dans ces moments, on peut passer de douloureux moments avec ses proches car on est éreinté et d’humeur maussade. On essaie sans cesse de prendre un peu de repos ou d’entreprendre activement des choses agréables, mais il se peut qu’après un petit temps, le stress et les symptômes du stress réclament le meilleur de vous-même.

– Confiance en soi diminuée

Lorsqu’on éprouve du stress et des symptômes du stress, il arrive souvent que les gens développent une piètre image d’eux-mêmes. Du fait du stress constant, on rencontre des problèmes à faire son travail. Cela peut engendre un sentiment d’impuissance car on n’est plus à la hauteur d’autrefois face à une telle quantité de travail. On peut avoir en outre de plus fréquentes disputes car les frustrations s’accumulent et on ne peut plus garder son calme. Les stress et les symptômes du stress peuvent donc aussi commencer à influencer vos relations. Tout cela peut, après un peu de temps, engendrer le sentiment qu’on ne vaut rien.

– Isolement social

Vous n’avez plus l’énergie d’entreprendre des choses activement car le stress et les symptômes du stress exigent le meilleur de vous-même. Il se peut que vous préfériez être seul quand vous n’êtes pas au travail. L’isolement social apparaît souvent en cas de stress excessif et peut engendrer une aggravation du sentiment maussade que l’on éprouve.

Symptômes comportementaux

La tension psychologique peut également déclencher toute une série d’attitudes comportementales en dehors du modèle de l’individu, comme le manque d’appétit ou la compulsion alimentaire, l’abus d’alcool et de drogues et l’isolement social.

Symptômes cognitifs

– Augmentation des erreurs et diminution du niveau de prestation

Au bout d’un petit temps, vous allez remarquer que les symptômes du stress réclament le meilleur de vous-même et que vous commencez donc à commettre plus d’erreurs. Du fait de la constante préoccupation du stress, vous en arrivez à être si épuisé que vous ne pouvez plus en faire autant qu’avant et que votre travail comporte en plus davantage d’erreurs. Cela ne fait évidemment aucun bien à l’image que vous avez de vous-même, d’où commence à se former un cercle vicieux des symptômes du stress.

– Problèmes de concentration

Du fait que vous pensez constamment au stress, il peut souvent être difficile de penser à autre chose. Vous êtes à vrai dire préoccupé par tout ce que vous devez encore faire et cela vous décourage. À cause de ces pensées, vous ne pouvez souvent plus penser clairement à ce que vous faites. De plus, l’épuisement va aussi faire en sorte que vous serez moins concentré sur les choses.

– Problèmes de mémoire

Outre les problèmes de concentration, il n’est pas inhabituel d’éprouver des problèmes de mémoire après un stress prolongé. Les symptômes du stress ont à vrai dire pour effet une production excessive de cortisol entraînant une surcharge de certaines régions du cerveau et réduisant leur réceptivité. Cela peut éventuellement engendrer des problèmes lorsque vous voulez faire appel à votre mémoire.

– Tracas

Le stress et les symptômes du stress peuvent vous préoccuper en cas de stress excessif. Votre cerveau et vos pensées peuvent être en surcharge, d’où il devient difficile parfois de trouver une solution. Si vous réfléchissez constamment à la même chose et ne pouvez trouver de solution, on appelle cela le tracas. Le tracas est étroitement lié à d’autres symptômes du stress, et les symptômes du stress s’aggravent mutuellement.

– Indécision

Votre image de vous-même souffrant des symptômes du stress que vous éprouvez et du fait que vous vous tracassez pour les mêmes problèmes, il se peut aussi que vous souffriez d’indécision. Vous n’osez plus prendre de décisions importantes et hésitez quant à ce qui est le mieux à faire.

Comment gérer les tensions ?

Il existe d’excellentes méthodes qui permettent de soulager les tensions, tant pendant la crise que de manière prophylactique. Les exercices de respiration aident les gens à trouver un équilibre en période de stress, de pression et de tension. La visualisation d’images mentales relaxantes pendant les exercices de respiration s’est avérée efficace dans la lutte contre les états de tension. Beaucoup de gens pensent que la méditation agit comme un tranquillisant naturel pour éliminer les symptômes, tout comme l’exercice régulier et le yoga. De plus, les psychologues peuvent grandement contribuer à inhiber l’inconfort des personnes souffrant de stress chronique, en plus d’identifier les patients à un stade précoce pour faciliter le suivi du traitement. L’important est de ne pas se laisser influencer par des situations qui provoquent du stress et des tensions.N’oubliez pas que la limite, c’est vous qui l’imposez. Pour beaucoup de personnes, faire face à un transit intense est une cause de découragement, et d’autres déclarent qu’elles absorbent bien la situation, évitant ainsi de se préoccuper des détails de la vie quotidienne.